Institut des
NanoSciences de Paris
insp
insp
2.jpg

Soutenance de thèse de Mattia Farronato - Lundi 16 octobre 2017 à 9 h

Mattia Farronato, doctorant dans l’équipe Physico-chimie et dynamique des surfaces, soutient sa thèse le lundi 16 octobre 2017 à 9 h.

UPMC - 4 place Jussieu - 75005 Paris - Amphithéâtre Charpak (R-d-C, barre 22-23)

Structure and Reactivity of Lutetium bis-phthalocyanine

PNG

Résumé

Dans ce travail de thèse, j’ai étudié la structure et la réactivité des couches minces de phthalocyanine de lutétium déposées sur des surfaces métalliques. La connaissance de la structure des couches minces épitaxées des matériaux organiques est importante pour la conception des dispositifs d’électronique organique. En effet, la mobilité des porteurs de charge est très influencée par l’organisation moléculaire et l’ordre de la couche. La deuxième partie de ce travail concerne la réactivité des couches minces de ces molécules avec les gaz atmosphériques, ce qui est essentiel à la stabilité des dispositifs. Les couches minces ont étés préparées par évaporation thermique sous ultra vide et analysées par microscopie à effet tunnel (STM), diffraction des rayons x (XRD), photoémission x (XPS) et spectroscopie d’absorption x (NEXAFS). La structure des couches minces des LuPc2 déposées sur Au(111) a été trouvée. Les molécules adoptent une structure beta et ressentent de l’effet « template » du substrat, comme prédit par les relations épitaxiées. La morphologie de surface a été également trouvée à l’échelle moléculaire, y compris l’empilement et l’orientation des domaines. La faible réactivité de ces couches minces avec des gaz atmosphériques, en particulier l’oxygène et l’eau, a été prouvée. Le site d’absorption des molécules des gaz a été localisé non pas sur l’ion central mais plutôt sur le macrocycle organique. Il a été démontré aussi que ces molécules sont plus réactives vers l’oxygène moléculaire que vers l’eau.

Abstract

In this thesis work I studied the structure and reactivity of Lutetium bis-phthalocyanine (LuPc2) thin films deposited on metallic surfaces. Knowing the structure of epitaxial organic thin films is important to design devices based on organic electronics, because carrier mobility, critically depends on the molecular configuration and thin film ordering. The second part of the work deals with the reactivity of molecular thin films towards atmospheric gases which is crucial for lifetime of the device. We chose LuPc2 because, due to the double decker molecular geometry they should present a different reactivity respect to single decker phthalocyanine, which are widely used in devices. The thin films were prepared by thermal evaporation under ultra-high vacuum conditions and analysed by means of Scanning Tunnelling Microscopy (STM) and X-ray Diffraction (XRD), X-ray Photoemission Spectroscopy (XPS) and Near Edge X-ray Absorption Fine Structure Spectroscopy (NEXAFS). We resolved the structure of a LuPc2 thin film deposited on Au(111), showing that the molecules adopt a structure and demonstrated the templating effect of the substrate via the epitaxial relations with the overlayer. We then present the surface morphology at the molecular scale, including stacking and domain orientations. We tested the reactivity of these thin films towards atmospheric gases, in particular oxygen and water, showing a low reactivity and managing to demonstrate the adsorption sites, which are not the central cation, but rather on the macrocycle. We showed how oxygen is a greater threat to the film stability than water.

Jury

  • Luca Lozzi - professeur, University of L’Aquila - rapporteur
  • Petra Rudolph - professeure, University of Groningen - rapporteur
  • Delphine Cabaret - professeure, UPMC - membre du jury
  • Vincent Humblot - chargé de recherche LRS - membre du jury
  • Roland Resel - professeur associé, TUGraz - membre du jury
  • Nadine Witkowski - professeure, UPMC - directrice de thèse